Fanfics France
Venez rejoindre votre source de fanfics françaises tous sujets confondus! Passez de bons moments parmi nous et bonne lecture Wink


Toutes vos fascinantes fanfics et bien plus encore...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Michel Cembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CLAVIEN DIDIER

avatar

Masculin Messages : 12
Date de naissance : 06/12/1960
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 56
Localisation : Suisse

MessageSujet: Michel Cembre   Ven 13 Jan - 9:11

Janvier touche à sa fin, l'intensité de leur motivation commune régule les multiples paramètres émotionnels que procure la mise en route du début de leur projet. Il faut maintenant passer aux choses pratiques. La tendresse déploie son énergie active sur la soirée vécue près de la cheminée, animée par la hiérarchie de flammes prenant à tour de rôle le commandement du feu, qui dévore la collectivité des bûches de bois. Un peu après, la nuit nourrit le sommeil insondable et propre à chacun d'eux, lorsqu'Andrée entend des bruits bizarres… On dirait la respiration d'un animal connu à l'haleine d'une gueule ouverte au pendant de langue de chien. L'interrogation quant à la nature réelle de ce phénomène devient excessive. Troublée, Andrée se lève. Curieuse, elle s'approche de l'ouverture vitrée dans le mur, mais sa vision à travers les carreaux ne lui dévoile rien de l''intrigue. Cembre, lui, loge dans le sommeil le plus profond.

Au bout de la suite régulière des marches de l'escalier tournant aux deux extrémités de largeurs différentes, elle s'arrête, enfile ses chaussures à tiges hautes renfermant ses pieds et ses jambes jusqu'au dessous des genoux, revêt le manteau long à l'épaisse étoffe, ouvre la porte d'entrée mais n'aperçoit toujours rien. Les craquements de la fine couche de neige sous ses bottes se dirigent vers la haute fontaine qui garde l'allée qui mène aux grand bois, à l'extrémité de la propriété. Les arbres semblent contempler affablement la dignité de l'astronomie merveilleuse du ciel. Ses mains remontent encore un peu plus haut le col du manteau pour réchauffer sa nuque, la raison essaie de calmer l'anxiété qui monte en puissance dans son ventre au moment ou la respiration étrange semble se rapprocher.

Sortant d'un quelque-part caché derrière la fontaine, un loup au regard vert phosphorescent implanté à la base supérieure de sa gueule dentée de crocs d'acier, qualifie l'instant de sa dangerosité irréversible. Il est inutile de faire demi-tour, la femme se retrouve immobile comme une proie qui n'a plus longtemps à vivre. La bête, sans autres mouvements que ceux de sa respiration, fixe inlassablement. Le ciel tombe sur la tête de la femme prise au piège, quand la statue de la fontaine silencieuse s'habille de ce tissu rouge sang, inconnu des hommes, laissant sous la capuche apparaître la tête de mort noire aux yeux de feu sans fumée. L'odeur des ténèbres envahit le cercle parfait qui se dessine tout autour. La créature immonde lève ses maigres et interminables bras au ciel, provoquant instantanément un éclair à l'apparence d'un serpent astral. Le reptile prend possession de l'espace électrique, se tient juste au-dessus de leurs têtes, prêt à projeter son venin fatal de cobra céleste. À cette seconde précise, l'inattendu se produit. Au bout du sonar fourchu du reptile, prend place une lame tranchante et comme un caméléon déroule sa langue, la bête projette l'arme au bout de sa queue qu'il incise jusqu'à la naissance de sa tête. La fente laisse échapper une pluie de goûtes reptiliennes voraces. L'averse ténébreuse s'enroule autour de la femme tétanisée, laissant sa tête à découvert. Le regard de feu progresse en sa direction, puis d'un geste sûr, pointe une lame, empoigne fermement de sa main osseuse la chevelure de la condamnée afin de présenter à l'outil tranchant la meilleure inclinaison de la fragile gorge d'Andrée, qui hurle…qui hurle ! Son cœur est prêt à lâcher, quand…

-Mon amour ! Que t'arrive-t-il ? Je suis là, c'est moi, Michel.

Les bras enroulés autour du corps, désespérément encellulé dans la vision qui ne pardonne à personne, Cembre calme le jeu par ses caresses à la température humaine et rassurante. Comme par miracle tout s'est évaporé. Le couple ne reste pas longtemps seul sous les étoiles bienveillantes, perchées comme d'habitude tout là-haut, entre les balises de la carte du ciel. Rapidement, le futur mari installe sa protégée sur le sofa du salon, près de la cheminée et rallume le feu en vitesse. Sous les trois couvertures, la bouillotte plaquée sur son ventre grelottant, l'ancienne religieuse décide d'avouer les étranges représentations qui la harcèlent depuis le commencement de leurs apparitions, au chenil. Cembre lui confie aussi son approche avec l'au-delà.
©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.claviendidier.blogspot.com/
Noir0

avatar

Féminin Messages : 5
Date de naissance : 10/09/1991
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Michel Cembre   Lun 29 Oct - 10:42

Tu devrais continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Michel Cembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Surplus St michel
» Michel OKONGO en route pour les presidentielles 2011
» 25 décembre à disney.
» Michel Honaker - Terre Noire
» Séjour au castle club Décembre 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fanfics France :: Fanfics :: Fictions :: Fictions [A - M]-
Sauter vers: